Joyeux Noël !

10393550_10152461272086394_8395173813816694987_n

Le mois de décembre passe si vite ! Un tourbillon, n’est-ce pas ? Mon émission radio de demain est prête. Les achats sont terminés. Les enfants sont déjà à la campagne avec papi, mamie, tantine et les cousins. Je suis seule dans la maison silencieuse et j’admire l’arbre de Noël qui brille majestueusement. Je ne veux ni musique, ni télé, ni bruit. Je veux simplement me souvenir…

De ce 24 décembre, mon jour préféré. J’ai 7 ans et comme chaque année papa commente le parcours du Père Noël autour du monde. Sa longue tournée est déjà terminée en Australie puis en Asie. Est-il peut-être déjà passé en France chez les cousins et s’apprête-t-il à traverser l’Atlantique pour se diriger vers le Québec ?  Ma sœur Clara et moi venons de regarder Astérix à Ciné-Cadeau et maman veut que nous allions nous coucher afin de pouvoir réveillonner. Je n’ai vraiment pas envie de dormir. Trop excitée, mon cœur bat la chamade ! Je veux résister au sommeil de peur de rater quelque chose ! Mais, en vain…

Zut, je pense que je me suis tout de même assoupie puisque maman me réveille et je suis ensuquée. Il est 23 heures, j’enfile ma jolie robe du temps des fêtes et nous partons toute la famille à la messe de minuit. L’église est bondée et les effluves de parfums se mêlent à la chaleur. Je suis trop petite et je ne vois rien ! Vivement que ça finisse pour qu’on puisse s’amuser ! Mais il faut être sage jusqu’au bout. Je sens le fou rire monter en moi ; je me concentre, j’évite le regard de ma sœur et hop, trop tard ! Nous rions et rions de plus belle, à en pleurer…

De retour à la maison, le Père Noël est passé et les cadeaux trônent sous le sapin. J’ai l’impression qu’il y en a mille ! La famille est réunie, il y a de l’amour dans l’air ! Maman sort son pain-surprise, les adultes font tchin-tchin, nous déballons, rions, chantons allègrement !

Chouette, j’ai reçu le Chaperon rouge qui se transforme en grand-mère puis en loup, poupée  que je garde toujours des années plus tard.

Est-ce possible d’être plus heureuse, je ne le pense pas…

Mes yeux se ferment petit à petit, mais je résiste de toutes mes forces car je veux rester avec les grands. Je fais un câlin à ma douce mamie Rita. Je suis enivrée par son parfum. Comme elle sent bon… Ma tête est lourde, mon cœur est si léger. La magie de Noël existe vraiment.

Je m’endors doucement au son des conversations et je n’ai qu’un mot sur les lèvres : MERCI !

À tous, un très joyeux Noël !

Bonheur, paix & sérénité,

Julie Xx

Laisser un commentaire