Bonne année!

bonne-annee-2016-001

Quelles sont les traditions à travers le monde sous les douze coups de minuit ? Comment prépare-t-on le passage à la nouvelle année ? Certaines pratiques sont désuètes et tiennent du folklore, d’autres perdurent malgré tout. Je ne suis pas de nature superstitieuse, mais j’avoue être capable de sortir de ma zone de confort pour obtenir santé, bonheur, prospérité, sérénité. Y’a pas de mal à essayer, n’est-ce pas ! C’est pourquoi depuis quelques années déjà, j’adopte certaines coutumes de différents pays…

Tout d’abord, comme les Mexicains, j’écris la liste des choses dont je ne veux plus dans ma vie. Puis, le 31 ou dans les jours qui suivent, je la brûle pour commencer symboliquement la nouvelle année !

Allons maintenant en l’Italie où il est de coutume de porter quelque chose de rouge, même les sous-vêtements ! Coquins ces Italiens ! Le soir du 31, je porte toujours un petit bracelet rouge, style gri-gri. Un fil de laine peut faire l’affaire.

Les Espagnols le font depuis 1909 ! Et moi aussi, en cadence, je mange douze raisins, un pour chaque coup de l’horloge ! Succès, chance et prospérité, toute l’année ! Yeah !

Finalement, ma tradition favorite découverte un soir de Saint-Sylvestre en Suède… Par la porte ou la fenêtre de derrière, je dis au revoir à l’année qui s’achève. Gentiment et chaleureusement, si elle a été bonne, et à coups de pieds dans le derrière avec un balai (oui oui, un balai) si c’était une année difficile à rayer du calendrier ! Puis, par la porte d’entrée ou la fenêtre de l’avant, j’accueille la nouvelle année comme il se doit et lui souhaite royalement la bienvenue ! Ce « cérémonial » peut se faire tout le mois de janvier, à voix haute et de façon convaincue ! Il ne faut pas avoir peur du ridicule ! Mes enfants pensent que je suis un peu folle, mais je l’assume complètement ! Hi ! Hi !

Au revoir 2015, bonjour 2016 ! À vous tous, une très bonne année remplie de petits et grands bonheurs, de prospérité, de sérénité, de paix et surtout de santé…

Julie Xx

Laisser un commentaire