Je ne suis pas superstitieuse, mais…

 

1200-537489961-lucky-charms

En principe, je ne suis pas superstitieuse! Mais quand je me mets à analyser certains de mes comportements, j’ai quelques doutes…

À table, ne me passez jamais le sel de main à main, ça porte malheur! Quand je trinque avec quelqu’un, c’est dans les yeux que ça se passe. Sept ans de mauvais sexe, ça ne me tente pas du tout! Je conjure toujours le mauvais sort en “touchant du bois”! Je n’ouvre jamais un parapluie à l’intérieur même dans le vestibule de ma maison! Plutôt ruiner mon brushing! J’ai des gris-gris et porte-bonheurs un peu partout, sacs à main, poches de manteaux et même dans mon auto! Bref, je ne suis pas superstitieuse, mais…

L’automne dernier, j’ai écrit un billet sur des inconnus que l’on croise au hasard d’une journée et qui parfois, sans qu’ils le sachent, nous réconfortent et nous font du bien ! J’y relatais une rencontre avec deux dames fort sympathiques, préposées à la vérification des enregistrements des chiens au Mont-Royal. Elles m’ont reconnue, suivaient ma carrière et regrettaient de ne pas me voir plus souvent comme comédienne.

Ce matin-là, alors que mon humeur était un peu tristounette, j’ai été touchée par leur gentillesse et leurs bons mots. En repartant, l’une d’elles s’est approchée de moi et m’a dit sur le ton de la confidence: « Sais-tu où je vais quand je veux vraiment qu’un projet se réalise ? À l’Oratoire Saint-Joseph, je pose ma main à droite du tombeau du frère André. À droite pas à gauche, c’est important ! J’te dis ça marche! Tu devrais essayer.»

L’histoire plutôt étonnante de cette femme m’a amusée, mais de là à passer aux actes! Ben voyons donc!

Parfois on travaille très fort pour obtenir quelque chose, on y met tout notre coeur et notre énergie. Puis malgré patience et persévérance allez savoir pourquoi les résultats ne découlent pas comme on le souhaiterait! Logiquement, quand tout a été fait pour que les astres s’alignent et que ça ne marche pas… C’était une opportunité de travail que je voulais tant! J’ai alors pointé le ciel et je me suis exclamée: “Ah ben tabarnouch, tu me niaises-tu le destin?”

C’est à ce moment-là que j’ai repensé à cette dame sur la Montagne… Que me restait-il comme option, l’irrationnel? Vous me voyez venir?  Ben non je ne suis pas superstitieuse, mais…

Fin de journée froide et pluvieuse du mois d’avril, Lire la suite »