À mes enfants, petits conseils pour la fête des Mères

IMG_3069

Mes chers enfants,

Je n’ai pas besoin de la fête des Mères pour me rappeler combien je suis une maman comblée. La vie avec vous, mes p’tits loups, m’apporte plus de joie que je n’aurais jamais imaginé dans mes rêves les plus merveilleux! Il n’y a pas d’amour plus tendre et doux que le vôtre. Il me porte depuis maintenant quelques années et j’en suis si reconnaissante…

Vous savez combien j’aime vous écrire des petites lettres comme celle-ci! C’est une façon de partager quelques réflexions et peut-être qu’un jour, prendrez-vous le temps de les redécouvrir…

Peu importe ce que vous choisirez de faire dans le vie, n’oubliez jamais ces trois qualités que je considère comme essentielles : la gentillesse, la délicatesse et l’empathie.Lire la suite »

Good old days!

Image-1 (1)

Le week-end dernier pour son anniversaire, j’avais proposé à mon fils Augustin d’inviter à la campagne cinq de ses amis. Au programme, randonnées en plein air, ping-pong, fou rires et surtout leur passion presque exclusive, les jeux vidéo !

Après deux heures et demie de routes enneigées et glissantes en raison d’une ultime tempête sournoise, nous sommes finalement arrivés à bon port. Les arbres courbés sous le poids de la lourde neige printanière formaient une haie d’honneur. À la fin mars, cette beauté perd  quand même un peu de sa magie!

Il était près de 20 heures et je me mettais rapidement à la préparation du repas pour sustenter mes affamés qui s’impatientaient. Tout à coup, j’aperçus au loin des gerbes d’étincelles suivies d’une pétarade. Lire la suite »

Un peu d’air svp!

 

IMG_4456

Je suis une maman très investie auprès de mes enfants et je vis volontiers à leur diapason. Ce n’est évidemment pas la seule chose qui me définit : mes nombreuses passions professionnelles, ma soif de curiosité, mes précieuses amitiés prennent également une large place, ce qui demande toute une organisation !

J’avoue humblement être très à l’écoute et souvent disponible pour les souhaits et désirs raisonnables de ma progéniture. Le temps en famille passe si vite, il y a des moments qu’il faut saisir car malheureusement ils ne reviennent pas.

L’art d’un parent, c’est aussi une façon d’être vrai, sans vexer ou heurter. Il y a quelques jours, j’ai dû appliquer ce principe avec doigté ce qui n’était pas évident.

Je suis une femme moderne, féministe qui essaie toujours d’en faire plus et qui croit pouvoir rivaliser avec Wonder Woman. À tort bien sûr, puisque Wonder Woman n’a pas d’enfants ! Blague à part, ma dévotion et mes élans d’enthousiasme ont des limites.Lire la suite »

À qui la mitaine?

HANDS HEART SHAPE SNOW

Pendant le temps des fêtes, avez-vous vu ou revu le film “Love Actually”? Je ne peux m’empêcher de sourire et de repenser à une anecdote familiale liée à ce classique du cinéma britannique. En effet, il y a quelques années je voulais le faire découvrir à mes enfants encore assez petits. Je ne me souvenais que vaguement de l’histoire, mais j’avais encore en tête l’agréable plaisir qu’il m’avait procuré. “A feel good movie”, parfait pour une soirée d’hiver.

Nous étions tous les quatre collés-collés sur le canapé, quelques bougies créaient une atmosphère tamisée, chaleureuse, le feu crépitait et une jolie petite neige tombait. L’ambiance idéale…

Dans ce film choral, nous suivons différents personnages dont les histoires s’entrecroisent et notamment celle de John et Judy que j’avais visiblement occultée et dont la pertinence n’est pas évidente. Je m’attendais à une soirée tout public! En fait, “Love Actually” n’est pas du tout un film de famille puisque ce couple interprète des doublures lumière de film porno qui simulent, de façon timide, (mais quand même) des scènes de sexe. Oh là, là! “Couvrez ce sein que je ne saurais voir!”Lire la suite »

Retrouver la magie de Noël

Chaque année je me fais la même réflexion; je ne profite pas du mois de décembre. Non seulement il passe si vite, mais j’ai l’impression d’une course effrénée, d’une sorte d’urgence incontrôlée pour maximiser le temps! Tout faire pour clore l’année comme il le faut, même ce qui n’est pas nécessaire!

En pleine heure de pointe, quelle folle idée d’aller porter une vieille jupe chez la couturière? Ben parce que « tant qu’à faire » pis c’est Noël! Si jamais l’envie me prenait de la mettre au bout de trois ans… Niaiseux comme ça, je vous épargne les autres exemples! Fatigue et essoufflement garantis…

Et si je ralentissais un peu la cadence pour apprécier le temps des Fêtes? Je suis à la campagne, la maison est finalement calme. Les lumières sont tamisées et l’ambiance chaleureuse. Je suis allongée sur le canapé, la jetée jusqu’au nez et j’admire l’arbre de Noël qui brille majestueusement. Je ne veux ni musique, ni télé, ni bruit. Simplement me poser quelques instants et entrer dans ma bulle afin de retrouver la magie de Noël…

24 décembre, mon jour préféré. J’ai sept ans et comme chaque année papa commente le parcours du père Noël autour du monde. Sa longue tournée est déjà terminée en Australie puis en Asie. Est-il peut-être déjà passé en France chez les cousins et s’apprête-t-il à traverser l’Atlantique pour se diriger vers le Québec ?  Ma sœur et moi venons de regarder Astérix à Ciné-Cadeau, maman veut que nous allions nous coucher afin de pouvoir réveillonner. Je suis trop excitée pour dormir, mon cœur bat la chamade ! Je résiste au sommeil de peur de rater quelque chose, mais en vain…Lire la suite »