Un peu d’air svp!

 

IMG_4456

Je suis une maman très investie auprès de mes enfants et je vis volontiers à leur diapason. Ce n’est évidemment pas la seule chose qui me définit : mes nombreuses passions professionnelles, ma soif de curiosité, mes précieuses amitiés prennent également une large place, ce qui demande toute une organisation !

J’avoue humblement être très à l’écoute et souvent disponible pour les souhaits et désirs raisonnables de ma progéniture. Le temps en famille passe si vite, il y a des moments qu’il faut saisir car malheureusement ils ne reviennent pas.

L’art d’un parent, c’est aussi une façon d’être vrai, sans vexer ou heurter. Il y a quelques jours, j’ai dû appliquer ce principe avec doigté ce qui n’était pas évident.

Je suis une femme moderne, féministe qui essaie toujours d’en faire plus et qui croit pouvoir rivaliser avec Wonder Woman. À tort bien sûr, puisque Wonder Woman n’a pas d’enfants ! Blague à part, ma dévotion et mes élans d’enthousiasme ont des limites.

La solitude est formidable quand elle est voulue et contrôlée. Il fut un temps où je ne ressentais pas les choses de la même façon. J’avais 19 ans et je débarquais à Paris. J’étais si seule et souhaitais tant être entourée… Maintenant la vie m’offre généreusement tout ça et plus encore. Pourtant…

Comment expliquer à mes enfants que j’ai parfois besoin d’air et de solitude ?

Qu’ils comprennent que j’ai envie de retrouver ma bulle réconfortante, ne serait-ce que quelques instants.  Comment leur faire réaliser que pour maman, une petite bouffée d’oxygène se prendrait bien. Que lorsque je marche en avant lors d’une randonnée familiale, c’est pour mieux réfléchir et me ressourcer. J’aimerais pouvoir discuter avec mon mari et ne pas être interrompue par un enfant « boomerang » qui revient constamment au galop!

Qu’il serait agréable de me prélasser dans un bain chaud sans que derrière la porte on me pose mille et une questions qui exigeraient une réponse immédiate ! Que je n’ai pas besoin d’un comité d’accueil lorsque je me mets au lit. À partir de 21h30 je fais la sourde oreille, laissez-moi tranquille je n’ai absolument plus envie d’argumenter ou de faire causette !

Comment y arriver subtilement sans redouter cette affirmation existentielle ?

« Maman, tu nous aimes moins ! »

-Non, bien au contraire ! Pour reprendre les expressions enfantines que vous aimiez tant lorsque vous étiez petits, je vous aime inconditionnellement comme le ciel, la Terre, tout l’univers et plus encore ! Ou comme quatre cents millions de dinosaures ! Ça ne changera jamais ! Maman a parfois besoin de temps pour elle et…

Notre conversation fut simple, douce et posée. Même les appels, textos, alertes Instagram n’ont pas eu raison de leur attention soutenue. Mes ados ont compris mes arguments et leurs efforts se font déjà sentir.

On appréhende parfois certains sujets, mais c’est en les abordant avec sincérité et vérité qu’ils ont le plus d’effet.

 

 

Crédit photo: Paul Hurteau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une réflexion sur “Un peu d’air svp!

  1. Selon moi, pour trouver l’équilibre, il ne faut pas oublier de respirer notre propre air, dès que c’est faisable, en conservant par exemple le maximum de nos habitudes. En tant que parents, nous suivons naturellement le rythme de nos enfants parce que nous les aimons et que nous voulons bien faire… cependant, nous avons tendance à oublier que l’enfant a lui des capacités d’adaptation extraordinaire… et c’est en discutant avec sincérité et honnêteté, comme vous avez fait, que les choses évoluent de manière favorable…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.