Ne jouez pas avec mes sentiments!

 

IMG_6286 

Il y a quatre ans, une nouvelle bouleversante est venue ébranler notre petit cocon familial. Petit à petit, nous nous sommes reconstruits puis l’idée d’accueillir un chien s’est imposée. Afin de recoller comme il le faut nos petits cœurs ébranlés qui avaient tant pleuré.

Tel un roi, Boogie est arrivé dans notre famille pour notre plus grand bonheur! Nous avons tous craqué pour cet adorable Cockapoo! Cette petite boule d’amour si thérapeutique comprend et ressent tout. Il ne lui manque que la parole, j’exagère à peine! Gaga vous dites? Vous avez raison, ce petit chien est très gâté et cajolé. Il m’arrive même de faire consciemment un peu d’anthropomorphisme…

La maman poule que je suis auprès de mes enfants l’est également avec son chien, toute proportion gardée bien sûr! Après tout, Boogie est un petit être qui dépend de nous et pour lequel je m’inquiète quand il ne va pas bien.

J’ai fait de nombreuses visites chez le vétérinaire, notamment pour des otites à répétition, allergies à on ne sait quoi, etc. Une histoire sans fin… Chaque fois, je suis renversée par les coûts faramineux liés à ces visites. La moindre prestation est payante, je n’ose plus demander quoi que ce soit!Lire la suite »

Et moi, qu’est-ce que je dis à mes enfants ?

ACS_0455 3

Je ne suis pas une jovialiste aux lunettes roses, mais une sincère optimiste. Il faut se lever de bonne heure pour m’abattre, me décourager et la plupart du temps, je suis convaincue qu’il y a solution à tout problème. Pourtant, mon enthousiasme habituel fait défaut sur un sujet qui me rend particulièrement anxieuse : les conséquences du réchauffement de la planète. Ma lucidité m’empêche d’être rassurante auprès de miens et de trouver les mots justes. Je suis dans une impasse, qu’est-ce que je dis à mes enfants ?

« Habituellement, maman a toujours un plan B, mais là elle n’en trouve pas ? »

Je n’ai pas la prétention d’être une citoyenne irréprochable, on peut toujours s’améliorer. Depuis plus de dix ans, mes habitudes familiales en matière d’écologie ont nettement évolué : conscientisation, recyclage, compost, voiture électrique, diminution de la consommation d’eau et j’en passe. Mais l’enjeu n’est malheureusement plus là. Nos petits gestes quotidiens écolos, si louables soient-ils, ne sont plus que des coups d’épée dans l’eau. Nous sommes passés de la bonne conscience « soft et gentille » des bacs bleus et verts de recyclage à une réalité brutale, alarmante et anxiogène.  Lire la suite »

À mes enfants, petits conseils pour la fête des Mères

IMG_3069

Mes chers enfants,

Je n’ai pas besoin de la fête des Mères pour me rappeler combien je suis une maman comblée. La vie avec vous, mes p’tits loups, m’apporte plus de joie que je n’aurais jamais imaginé dans mes rêves les plus merveilleux! Il n’y a pas d’amour plus tendre et doux que le vôtre. Il me porte depuis maintenant quelques années et j’en suis si reconnaissante…

Vous savez combien j’aime vous écrire des petites lettres comme celle-ci! C’est une façon de partager quelques réflexions et peut-être qu’un jour, prendrez-vous le temps de les redécouvrir…

Peu importe ce que vous choisirez de faire dans le vie, n’oubliez jamais ces trois qualités que je considère comme essentielles : la gentillesse, la délicatesse et l’empathie.Lire la suite »

À toi, p’tit con!

stop

P’tit con, c’est à toi que je m’adresse! Tu m’as croisée sur l’autoroute 15 en direction de Laval la semaine dernière. C’était le début de l’après-midi, il faisait très beau et pour une des rares fois depuis longtemps, nous pouvions presque croire que la belle saison était arrivée. Une sorte de frénésie du printemps qui donne des ailes! L’hibernation imposée et l’engourdissement qui m’ont habitée tout l’hiver ont soudainement laissé place à une énergie folle, une renaissance que seuls les habitants des pays nordiques peuvent comprendre.

J’avais troqué ma radio parlée pour de la musique pop et entraînante. Celle d’Angèle, cette artiste belge que j’ai découverte il n’y a pas si longtemps, tu connais? Je fredonnais sa chanson, « Tout oublier » dont les paroles me donnent une pêche d’enfer: « le spleen n’est plus à la mode, c’est pas compliqué d’être heureux. C’est simple, si tu voulais tu le s’rais… »!

C’est vrai, parfois un simple rayon de soleil printanier, chaud et lumineux peut rendre heureux! Pas plus compliqué que ça! Je me sentais légère et de bonne humeur! Quelques jours plus tard je recommencerais un tournage, j’avais comme on dit le sourire étampé dans le visage! Tu as failli tout gâcher et faire basculer mon précieux bonheur… Pas seulement le mien d’ailleurs.Lire la suite »

Good old days!

Image-1 (1)

Le week-end dernier pour son anniversaire, j’avais proposé à mon fils Augustin d’inviter à la campagne cinq de ses amis. Au programme, randonnées en plein air, ping-pong, fou rires et surtout leur passion presque exclusive, les jeux vidéo !

Après deux heures et demie de routes enneigées et glissantes en raison d’une ultime tempête sournoise, nous sommes finalement arrivés à bon port. Les arbres courbés sous le poids de la lourde neige printanière formaient une haie d’honneur. À la fin mars, cette beauté perd  quand même un peu de sa magie!

Il était près de 20 heures et je me mettais rapidement à la préparation du repas pour sustenter mes affamés qui s’impatientaient. Tout à coup, j’aperçus au loin des gerbes d’étincelles suivies d’une pétarade. Lire la suite »