Amour royal

 

IMG_2222

« Tu es la plus belle fille du monde… après Meghan. » Quoi? Jusqu’au samedi 19 mai, j’étais à ses yeux la plus belle fille du monde. Point. C’était avant que mon amoureux ne se décide d’assister par écran plat interposé au mariage de l’actrice Meghan Markle et du prince Harry. La couleur de notre peau étant similaire, il n’en a pas fallu plus pour qu’il me surnomme sa Meghan. Mon métissage a le dos large. Disons que les bleus de nos voitures décapotables ont plus de liens de sang que les épidermes caramel de la désormais duchesse de Sussex et de la roturière du Mile-End que je suis. Mais quand tu veux vivre un rêve royal par procuration…

Comme je souhaite regagner la première place de son concours de beauté, je me suis mise à nous chercher des similitudes à Meghan Chose et à moi (ben non, je ne suis pas jalouse!). Nos jeunesses? Nos goûts vestimentaires? Nos aspirations sociales et professionnelles? Notre chute de rein? Nos produits capillaires? Notre compte de banque? En vain. Rien trouvé. Nada.

Jugez plutôt! Lorsque l’homme de ma vie m’a demandé en mariage, il y a quatre ans,  je lui ai fait savoir que j’aspirais à une modeste réception d’au plus 300 invités. Pas 600 comme dimanche dernier. Ma robe? Je vise les boutiques de la Plaza St-Hubert pour me draper de blanc, comme la directrice de Givenchy retourne rarement mes appels.  Je n’ai jamais fréquenté de gars aux cheveux roux. Je ne connais pas les jumeaux de Ben Mulroney. Oui, j’adore Londres, mais pour son histoire musicale avant son Palais de Buckingham. La grand-mère de mon époux n’a pas cette fâcheuse manie de faire coordonner sa jupe, sa veste, son sac à main, ses bas-culottes, ses souliers et son chapeau dans des tons pastel depuis des décennies. Après vérification dans mon porte-monnaie, je confirme qu’aucun membre de ma famille ne figure sur des billets de banque canadiens.Lire la suite »

Des nouvelles de Boogie!

IMG_5411 (1)

Ce n’est pas dans mes habitudes de vanter tel ou tel produit, mais j’ai découvert un traitement pour chien tout à fait adapté à ce que je cherchais! J’ai accepté d’en parler et j’ai envie de le partager avec vous! Les propriétaires de chiens vont certainement se retrouver dans ce texte!

Je suis complètement gaga de Boogie, mon adorable petit Cockapoo! Cette petite boule d’amour est une belle addition à notre vie de famille!

Boogie me suit quasiment partout! Lorsque j’écris mes billets, comme en ce moment, il me réchauffe les pieds. Quand je m’entraîne, il fait les intervalles de course avec moi. Il m’accompagne même lors de certains rendez-vous plus informels! Bref, je vois plus mon chien que mon mari! Cherchez l’erreur!

La maman poule que je suis (on ne se refait pas!) n’est jamais bien loin et quand Boogie ne va pas bien, je suis inquiète… J’ai fait rire mes amis en leur racontant que j’étais une petite fille “abonnée” aux otites, j’ai eu deux enfants “à otites” et maintenant un chien qui en fait aussi!Lire la suite »

Je ne suis pas superstitieuse, mais…

 

1200-537489961-lucky-charms

En principe, je ne suis pas superstitieuse! Mais quand je me mets à analyser certains de mes comportements, j’ai quelques doutes…

À table, ne me passez jamais le sel de main à main, ça porte malheur! Quand je trinque avec quelqu’un, c’est dans les yeux que ça se passe. Sept ans de mauvais sexe, ça ne me tente pas du tout! Je conjure toujours le mauvais sort en “touchant du bois”! Je n’ouvre jamais un parapluie à l’intérieur même dans le vestibule de ma maison! Plutôt ruiner mon brushing! J’ai des gris-gris et porte-bonheurs un peu partout, sacs à main, poches de manteaux et même dans mon auto! Bref, je ne suis pas superstitieuse, mais…

L’automne dernier, j’ai écrit un billet sur des inconnus que l’on croise au hasard d’une journée et qui parfois, sans qu’ils le sachent, nous réconfortent et nous font du bien ! J’y relatais une rencontre avec deux dames fort sympathiques, préposées à la vérification des enregistrements des chiens au Mont-Royal. Elles m’ont reconnue, suivaient ma carrière et regrettaient de ne pas me voir plus souvent comme comédienne.

Ce matin-là, alors que mon humeur était un peu tristounette, j’ai été touchée par leur gentillesse et leurs bons mots. En repartant, l’une d’elles s’est approchée de moi et m’a dit sur le ton de la confidence: « Sais-tu où je vais quand je veux vraiment qu’un projet se réalise ? À l’Oratoire Saint-Joseph, je pose ma main à droite du tombeau du frère André. À droite pas à gauche, c’est important ! J’te dis ça marche! Tu devrais essayer.»

L’histoire plutôt étonnante de cette femme m’a amusée, mais de là à passer aux actes! Ben voyons donc!

Parfois on travaille très fort pour obtenir quelque chose, on y met tout notre coeur et notre énergie. Puis malgré patience et persévérance allez savoir pourquoi les résultats ne découlent pas comme on le souhaiterait! Logiquement, quand tout a été fait pour que les astres s’alignent et que ça ne marche pas… C’était une opportunité de travail que je voulais tant! J’ai alors pointé le ciel et je me suis exclamée: “Ah ben tabarnouch, tu me niaises-tu le destin?”

C’est à ce moment-là que j’ai repensé à cette dame sur la Montagne… Que me restait-il comme option, l’irrationnel? Vous me voyez venir?  Ben non je ne suis pas superstitieuse, mais…

Fin de journée froide et pluvieuse du mois d’avril, Lire la suite »

À vous mes enfants,

ACS_0109

Pour ce beau week-end de la Fête des Mères, c’est moi qui ai eu envie de vous faire une petite surprise…

Au début de leur mariage, papi et mamie vivaient en France. Papi avait été muté dans une petite ville du sud près de Marseille et travaillait beaucoup. Mamie s’ennuyait de sa famille au Québec, de ses amies, de ses repères. Puis je suis née et mamie recréa ce qu’elle avait avec sa propre mère et ce que sa mère avait avec la sienne, c’est-à-dire une osmose, une connivence totale. Toute ma vie, j’ai ressenti son rôle protecteur, bienveillant, jamais étouffant. Beaucoup d’amour et juste assez de liberté pour assouvir mes rêves et me donner des ailes !

Mamie m’aura beaucoup appris (papi aussi bien sûr!) entre autres la valeur du travail bien fait, ainsi que celle de l’amitié si chère à ses yeux. Pour mille et une raisons, elle a toujours été une source d’inspiration, de force et d’énergie! Toutes grandes décisions de ma vie nécessitent ses précieux conseils, il ne se passe pas une seule journée sans que nous ayons le besoin viscéral de nous parler, même brièvement. J’ai l’immense privilège d’avoir un formidable modèle de mère. Je veux être à la hauteur pour que vous soyez aussi fiers de votre maman que je le suis de la mienne…Lire la suite »

Pourquoi moi?

IMG_4864 2

Il y a quelques mois, un parti m’a approchée pour connaître mon intérêt dans une implication en politique active. Cet appel m’a fait l’effet d’une bombe ! Prise dans les embouteillages de Montréal j’ai raccroché et n’ai pu m’empêcher de pousser un : « Ah ben tabarnouch, pincez-moi où sont les caméras cachées ! » Je rêve de grands rôles à la télé et au cinéma, on m’appelait pour me proposer celui de député de comté dans la vraie vie ! Quelle surprise !

Mon père s’est toujours impliqué en politique pour les Français de l’étranger. Ma grand-mère a été l’une des premières femmes diplômées de l’École des Sciences Politiques de Paris. Oui, dans ma famille la politique provinciale, nationale ou internationale est importante et se retrouve fréquemment au cœur de débats animés !

Mais de là à faire le saut dans ce domaine !

Curieuse et flattée par cette proposition surprenante, je suis allée rencontrer les gens du parti. Je me suis présentée à ce rendez-vous pleine de doutes. Il devait forcément y avoir erreur sur la personne, ils le réaliseraient bien vite! Les formules de politesse usuelles faites, je n’ai pu m’empêcher de leur demander: « pourquoi moi ? »Lire la suite »