Et si on se regardait un vieux film?

HOBBS

Il n’y a rien de plus agréable et satisfaisant que de voir mes enfants jouer dehors, notre été est parfait pour ça ! Aussitôt sortis du lit, ils enfilent shorts ou maillot et une autre journée d’insouciance et de plaisir commence…

Nous sommes à la campagne au même endroit décrit dans mon texte « Souvenirs d’enfance ». La tradition se poursuit avec Billie et Augustin, la magie opère encore… Du temps de qualité, des choses simples et saines qui font du bien.

Nos soirées se terminent souvent par un jeu de société ou une partie de cartes sous la véranda. Parfois, un film en famille. C’est sans doute une déformation professionnelle, mais j’aime bien faire découvrir à mes p’tits loups certains classiques ou films cultes. Il y a autre chose que des blockbusters américains à effets spéciaux, n’est-ce pas ? Vous pensez que les vôtres n’aimeront que les films récents ? Je vous mets au défi, vous m’en donnerez des nouvelles !

Voici une petite sélection de films légers à regarder un soir d’été:

THE PARENT TRAP ou « La fiancée de papa »

Film des Studios Walt Disney 1961, tiré du roman allemand, « Deux pour une ». Hayley Mills, cette jeune actrice anglaise est formidable dans le rôle des jumelles qui se retrouvent au camp de vacances. Elles ont été séparées après le divorce de leurs parents et ne savent pas qu’elles sont soeurs ! L’une vit à Boston avec sa mère, l’autre en Californie avec son père. Quand Sharon et Susan le réalisent, elles décident d’échanger leurs places et de réunir à nouveau les parents. Mais pour cela, il faudra se débarrasser de Vicky, la jeune arriviste prête à tout pour épouser le papa fortuné…  Délicieuse comédie, pas trop démodée ! Billie et Augustin préfèrent cette version originale au « remake » avec Lindsay Lohan !

PARENT TRAP

 

LA GLOIRE DE MON PÈRE & LE CHÂTEAU DE MA MÈRE (1990)

D’après l’œuvre de Marcel Pagnol. Premier et deuxième tome de son autobiographie romancée, « Souvenirs d’enfance ». Dans « La gloire de mon père », Marcel Pagnol raconte son enfance et en particulier un été où sa famille et lui ont décidé de quitter Marseille et d’aller passer les vacances dans une bastide à la montagne. Le jeune Marcel tombe amoureux des collines, de la végétation sauvage, des massifs de roche, des odeurs du maquis… Un merveilleux film plein de tendresse sur l’enfance, l’insouciance des grandes vacances, la découverte, la liberté. Pour les amoureux de la Provence et ceux qui comme moi sont toujours nostalgiques de la fin de l’été.Lire la suite »