Y’a pas de soucis!

outerbanks-cast-bts-00184r-1586979881

Il y a un mot de la langue française que j’aime particulièrement, tant pour son pouvoir évocateur que sa douceur, c’est « insouciance ». Elle est souvent synonyme de jeunesse, de vacances, de souvenirs heureux d’une époque qui ne reviendra pas, celle de la frivolité, de l’inconscience, de la perte de notion du temps.

Le rythme effréné de la vie, les obligations d’adultes sont peu compatibles avec l’insouciance. Bien sûr, qui ne souhaiterait pas être toujours décontracté, calme et serein?

Pour bien des ados, les parents ne sont pas cool. Il est vrai que les responsabilités peuvent  souvent altérer notre indice de zénitude!

Pour nos chers amours, il semble difficile d’imaginer que papa et maman ont déjà été jeunes désinvoltes et cool! Et pourtant s’ils savaient… Mettez-moi du bon Madonna ou du Duran Duran et c’est reparti, presque comme avant!Lire la suite »

Ma petite victoire!

quoi-faire-ado-accro-aux-jeux-videos (1)

Ce matin, mon fils est venu me voir l’air triomphant! D’habitude moins loquace et volubile que sa soeur, il avait besoin de parler. J’ai cessé toutes activités pour écouter ce qu’il avait à me dire. Devinez quoi, fiston a avoué qu’il passait beaucoup trop de temps sur les différents écrans, qu’il en avait assez! Mon combat serait-il enfin récompensé?

Si vous lisez mes articles depuis quelque temps, vous savez que j’en ai écrit plusieurs (sur mon blogue et dans la Presse Plus) sur ce sujet: entre l’école et les loisirs, le temps considérable que passent certains ados sur les écrans, notamment sur les jeux vidéo.Lire la suite »

C’est parfois dans le « pire » qu’on redécouvre le « meilleur »

Toi et moi, on a tout fait à l’envers. Aucune logique. Nos chances de réussite étaient minces… On s’est rencontrés et BOUM! Le 17 avril 2004, je t’épousais pour le meilleur et pour le pire.

Nous nous connaissions depuis 5 mois et j’étais déjà enceinte de notre Biquette d’amour, puis rapidement de notre Titou adoré. De la folie? Oui, il en faut parfois! Notre vie allait changer!

À l’époque, j’habitais Los Angeles et j’étais venue tourner la série, « Lance et Compte, La Reconquête », à Montréal. Pour moi ce fut la conquête! Ce qui devait arriver arriva,  lors de la dernière journée de tournage, je faisais ta connaissance.

Un méga coup de foudre duquel on ne sort pas indemne ! Les astres étaient-ils  alignés, le timing parfait? Oui c’était sans doute ça ! Lire la suite »

Partir en croisade!

Facetune_12-07-2019-19-36-17 (1)

 

C’est décidé, je ne ferai pas la police tout l’été comme l’année dernière! Je vais faire mieux; en période estivale, j’entends exercer sans scrupules mon pouvoir suprême et appliquerai une dictature anti-numérique, rien de moins! Je m’explique…

Si vous avez des enfants, particulièrement des garçons de 9 à 14 ans, peut-être vivez-vous la même chose…

Les vacances à peine commencées, mon fils encore ensuqué du réveil matinal n’a qu’une idée en tête, retrouver tablette, écran, jeux vidéo, téléphone afin de connecter avec ses amis virtuels. Quelle perte de temps!

Mon indulgence des premiers jours de congé s’est rapidement transformée en écoeurantite aiguë! Pincez-moi je rêve! Il est hors de question de revivre le copié-collé de l’été 2018! Rivaliser continuellement avec Fornite, les streamers insignifiants, Clash Royal, YouTube et cie? NON MERCI!Lire la suite »

À toi, p’tit con!

stop

P’tit con, c’est à toi que je m’adresse! Tu m’as croisée sur l’autoroute 15 en direction de Laval la semaine dernière. C’était le début de l’après-midi, il faisait très beau et pour une des rares fois depuis longtemps, nous pouvions presque croire que la belle saison était arrivée. Une sorte de frénésie du printemps qui donne des ailes! L’hibernation imposée et l’engourdissement qui m’ont habitée tout l’hiver ont soudainement laissé place à une énergie folle, une renaissance que seuls les habitants des pays nordiques peuvent comprendre.

J’avais troqué ma radio parlée pour de la musique pop et entraînante. Celle d’Angèle, cette artiste belge que j’ai découverte il n’y a pas si longtemps, tu connais? Je fredonnais sa chanson, « Tout oublier » dont les paroles me donnent une pêche d’enfer: « le spleen n’est plus à la mode, c’est pas compliqué d’être heureux. C’est simple, si tu voulais tu le s’rais… »!

C’est vrai, parfois un simple rayon de soleil printanier, chaud et lumineux peut rendre heureux! Pas plus compliqué que ça! Je me sentais légère et de bonne humeur! Quelques jours plus tard je recommencerais un tournage, j’avais comme on dit le sourire étampé dans le visage! Tu as failli tout gâcher et faire basculer mon précieux bonheur… Pas seulement le mien d’ailleurs.Lire la suite »