À Hollywood, tout est faux!

Pour sa 94e cérémonie et après deux ans de pandémie, les Oscars allaient enfin revêtir ses plus beaux atours. Déjà petite fille, je demandais à mon père de les enregistrer et me repassais en boucle les moments forts, drôles, émouvants sur cassette VHS. Je rêvais de ces stars aux grands rôles, de leur élégance dans de sublimes tenues, de leur vie magique…

Des années plus tard, cette passion pour les Oscars et Hollywood m’amena à consulter plusieurs livres sur le sujet. Derrière les paillettes, il y a un bien triste revers et c’est à la lecture de ces ouvrages que j’ai commencé à y voir plus clair.

C’est surtout les trois années passées à Los Angeles qui ont terni l’image que je m’en faisais. Ma fascination absolue s’en est allée. Malgré tout, je ne rate jamais cette grande soirée glamour, même si je sais que tout est artificiel, fabriqué et superficiel. À Hollywood, tout est faux.

Depuis longtemps

Derrière le « glitz et le glam » les studios de l’âge d’or d’Hollywood contrôlaient tout et notamment les futures stars, prêtes à n’importe quoi, même à vendre leur âme au diable pour devenir célèbres et « make it big ».Lire la suite »

Je ne suis plus sa Valentine !

IMG_2059

Je viens de prendre une drop, une méga débarque ! Adieu piédestal… Je suis destituée, découronnée… Une Juliette sans Roméo! Ô rage, ô désespoir…

Voici une petite histoire rigolote, une tranche de ma vie qui m’a beaucoup émue…

Hier, en arrivant à son école, mon fils de 10 ans me demanda si je pouvais lui donner un peu de son argent de poche. Le lendemain, mon Titou voulait se rendre seul à la pharmacie afin de choisir une surprise pour la St-Valentin. Je souris et promis de le lui donner un peu plus tard. À l’heure du repas, il me demanda à nouveau la même chose mais comme je devais quitter pour chercher sa grande sœur, je le fis, bien malgré moi, patienter encore un peu. Avant d’aller au lit, il me rappela à l’ordre !

« Maman, n’oublie pas mes sous ! Au fait, combien ça coûte une boîte de chocolats ? »

Complètement sous le charme, le sourire fendu jusqu’aux oreilles, je lui dis de ma voix la plus douce et mielleuse:

– « Mon chéri vraiment, garde ton argent. C’est super gentil, mais maman n’a pas besoin de chocolats ! Si tu veux, une belle carte ou un dessin me ferait tellement plaisir ! »

 Et c’est à ce moment-là que vint la gifle… Le « reality check » !Lire la suite »

Doit-on parler $$ à son enfant?

image

À six ans, quand ma fille a perdu sa première dent, je me souviens avoir posé la question sur les réseaux sociaux:

– Combien la « Fée des dents » donne-t-elle de nos jours ? Parce que d’après ma fille, la Fée des dents offrait même des cadeaux sous l’oreiller à certaines de ses amies… Ouain, généreuse la Fée !

Je me doutais bien que depuis mon époque à 25 cents, les choses étaient différentes et qu’il devait y avoir eu indexation au coût de lavie ! Les réponses obtenues variaient, mais tournaient autour du 5 $. Je ne voulais pas être la  « maman cheap » mais je trouvais néanmoins que la perte d’une dent ne méritait pas un cadeau !

Lire la suite »