À mes enfants, petits conseils pour la fête des Mères

IMG_3069

Mes chers enfants,

Je n’ai pas besoin de la fête des Mères pour me rappeler combien je suis une maman comblée. La vie avec vous, mes p’tits loups, m’apporte plus de joie que je n’aurais jamais imaginé dans mes rêves les plus merveilleux! Il n’y a pas d’amour plus tendre et doux que le vôtre. Il me porte depuis maintenant quelques années et j’en suis si reconnaissante…

Vous savez combien j’aime vous écrire des petites lettres comme celle-ci! C’est une façon de partager quelques réflexions et peut-être qu’un jour, prendrez-vous le temps de les redécouvrir…

Peu importe ce que vous choisirez de faire dans le vie, n’oubliez jamais ces trois qualités que je considère comme essentielles : la gentillesse, la délicatesse et l’empathie.Lire la suite »

À vous mes enfants,

ACS_0109

Pour ce beau week-end de la Fête des Mères, c’est moi qui ai eu envie de vous faire une petite surprise…

Au début de leur mariage, papi et mamie vivaient en France. Papi avait été muté dans une petite ville du sud près de Marseille et travaillait beaucoup. Mamie s’ennuyait de sa famille au Québec, de ses amies, de ses repères. Puis je suis née et mamie recréa ce qu’elle avait avec sa propre mère et ce que sa mère avait avec la sienne, c’est-à-dire une osmose, une connivence totale. Toute ma vie, j’ai ressenti son rôle protecteur, bienveillant, jamais étouffant. Beaucoup d’amour et juste assez de liberté pour assouvir mes rêves et me donner des ailes !

Mamie m’aura beaucoup appris (papi aussi bien sûr!) entre autres la valeur du travail bien fait, ainsi que celle de l’amitié si chère à ses yeux. Pour mille et une raisons, elle a toujours été une source d’inspiration, de force et d’énergie! Toutes grandes décisions de ma vie nécessitent ses précieux conseils, il ne se passe pas une seule journée sans que nous ayons le besoin viscéral de nous parler, même brièvement. J’ai l’immense privilège d’avoir un formidable modèle de mère. Je veux être à la hauteur pour que vous soyez aussi fiers de votre maman que je le suis de la mienne…Lire la suite »

« Dieu ne pouvait pas être partout, alors il créa la mère »

Au début de leur mariage, mes parents vivaient en France. Mon père avait été muté dans une petite ville du sud et travaillait beaucoup. Ma mère s’ennuyait de sa famille au Québec, de ses amies, de ses repères … Puis, je suis née, et maman recréa ce qu’elle avait avec sa propre mère, et ce que sa mère avait avec la sienne, c’est-à-dire une osmose totale. Toute ma vie, j’ai ressenti son rôle protecteur, bienveillant, jamais étouffant.

Beaucoup d’amour et juste assez de liberté pour assouvir mes rêves et me donner des ailes !Lire la suite »