Une vie de chien!

IMG_4172

Je m’appelle Monsieur Boogie, je suis un Cockapoo et j’apprécierais que vous notiez à l’agenda l’anniversaire de mes 3 ans le 20 avril prochain! Ma maitresse adorée prétend que je suis si mignon!  À force de l’entendre et sans vanité aucune, je finis par croire qu’elle a raison. Loin de moi l’idée de la contrarier!

Je croyais vivre les plus beaux moments de ma vie! « Ce confinement est une merveille », me suis-je exclamé au début! Je redoutais même le retour à la vie normale. Avec un peu de recul, j’ai peut-être changé d’avis… Vivement la vraie vie?

Ce que la Covid-19 a changé pour moi?

Beaucoup de choses, curieusement depuis trois semaines de nouvelles habitudes se sont créées. Il y en a certaines qui j’espère vont être rapidement oubliées. Commençons par le fait que je ne suis plus jamais seul et que je reçois des tonnes de caresses. Huit mains en permanence prêtes à me cajoler, me gratouiller, me chouchouter, me brosser, me laver… Un rêve certes, qui peut vite tourner au cauchemar. Trop c’est comme pas assez!

Ma bulle

Moi aussi je revendique ma bulle et regrette le moment où la maisonnée s’éclipsait pour une partie de journée. Je pouvais alors relaxer, bien peinard sur mon coussin douillet et fantasmer sur Lola, la superbe caniche royal en face de chez moi… Elle me manque terriblement, mon coeur ne fait qu’un bond lorsque je l’aperçois au loin. Au temps du coronavirus, pas facile l’amour canin… Personne ne semble réaliser que cette période est un ajustement pour tous, même pour nous, animaux de compagnie!

Passons au sport

Un esprit sain dans un corps sain! Dans ma famille, on se tient très en forme. J’aimerais dire, « on » exclut la personne qui parle. En bien non! Vous me voyez venir? Un petit jogging de 5 km par-ci, des intervalles par-là, une longue marche quotidienne, une autre pour mieux dormir, etc. J’aurais envie de japper: «Je peux faire l’impasse cette fois-ci? Vous ne voulez pas m’oublier? »  

Que nenni, ma présence est fortement désirée. Mes kilos en trop se sont envolés. À quel prix? Me voilà svelte, musclé et… brûlé! Lola l’a-t-elle remarqué? Quelle vie de chien!Lire la suite »

Les écureuils aiment le chocolat !

Screenshot 2018-03-29 19.19.09

Pour son anniversaire, il désirait un gâteau au chocolat « fait maison ». Et comme toutes les mamans je voulais faire plaisir à mon Titou d’amour.

Je n’ai jamais caché ma relation amour-haine avec la cuisine. Ma mère, ma grand-mère, mon arrière-grand-mère avaient ça dans le sang. Sans efforts ni livres de recettes, elles arrivaient à concocter des petits plats ou des desserts tous plus succulents les uns que les autres. Bref dans ma famille, la barre est haute et j’ai l’impression d’avoir rompu avec une longue lignée de fées culinaires…

Il y a des jours où je manque totalement d’inspiration et aller au supermarché me semble une corvée ! Je rêve de claquer des doigts et de faire apparaître sur la table un bon repas bien chaud ! Quand mon fils me demande le pouvoir que j’aimerais posséder si j’étais une super héroïne, celui-ci fait partie de mon top 3 !

J’ai des phases où je rate systématiquement tout. Dans ces moments-là, il est recommandé de bien mastiquer et de boire beaucoup d’eau pour manger, entre autres mon poulet trop cuit ! Mes enfants m’ont même suggéré de faire appel à un ou une amie chef pour quelques conseils culinaires. J’exagère à peine…

On dit que la cuisine commence par l’excitation des yeux et là aussi, ce n’est pas toujours « winner » ! Et pourtant je suis du genre tenace ! J’ai tout de même à l’occasion de superbes moments de grâce et quand je maîtrise une recette, je m’y accroche ! Après tout, pourquoi toujours vouloir sortir de sa zone de confort, n’est-ce pas ?

À l’automne, mon mari et moi avons organisé quelques soupers entre amis à la maison et devinez quoi, j’ai cuisiné la même chose à chaque fois ! Pas avec les mêmes personnes, je vous rassure. Parlez à mon chum de mon fameux veau aux olives… il est juste « pu capable »!Lire la suite »

Risotto d’automne à la citrouille, fromage de chèvre, prosciutto croustillant & canneberges séchées

par Justine Joyal

FullSizeRender-33

Comment utiliser les restes de nos citrouilles d’Halloween? Recette originale & délicieuse de ma collaboratrice Justine Joyal. Vous m’en donnerez des nouvelles!

Pour 4 personnes

 Ingrédients

4 ½ tasses de bouillon de poulet

1 ¼ tasse (300ml) de purée de citrouille (maison ou en conserve)

1/4 tasse (60 ml) de sauge fraîche hachée

3 cuillères à thé de miel

4 branches entières de thym

Jus d’un demi-citron pressé

1/4 tasse (60 ml) de beurre

1 gros oignon espagnol haché

2 grosses gousses d’ail hachées

1 ½ tasse (375 ml) de riz Arborio

1/2 tasse (125 ml) de vin blanc sec

1/3 tasse (75 ml) de fromage parmesan râpé

1/2 tasse (75ml) de fromage de chèvre et quelques morceaux émiettés pour garniture

1 pincée de muscade moulue (facultatif)

1 pincée de cannelle moulue (facultatif)

Tranches de prosciutto au goût pour la garniture

1/2 tasse de canneberges séchées entières

Sel & poivre

 

Préparation

Pour le prosciutto croustillant

  1. Étaler les tranches de prosciutto une à une sur une plaque allant au four tapissée d’un papier parchemin.
  2. Préchauffer le four à haute température (broil)
  3. Enfourner pour 3 minutes ou jusqu’à ce que les tranches de prosciutto soient croustillantes

Pour le risotto

  1. Mélanger la purée de citrouille, le bouillon, le miel, le jus de citron et la sauge dans une casserole à feu vif et porter à ébullition. Réduire à feu doux et garder au chaud.
  2. Faire fondre la moitié du beurre à feu moyen doux dans une casserole à hauts rebords.
  3. Ajouter l’oignon, les branches de thym et l’ail, et cuire, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que le mélange soit légèrement doré et caramélisé.
  4. Incorporer le riz jusqu’à ce qu’il soit bien enrobé et mouillé.
  5. Ajouter le vin et laisser évaporer de moitié
  6. Incorporer 1 tasse (250 ml) du mélange de citrouille-sauge. Cuire en remuant constamment jusqu’à ce que le liquide soit absorbé presque complètement.
  7. Ajouter le bouillon, 1/3 tasse (75 ml) à la fois, petit à petit.
  8. Remuer constamment.
  9. Répéter jusqu’à ce que tout le bouillon ait été utilisé et qu’il soit entièrement absorbé par le riz, qui se doit d’être al dente.
  10. Incorporer les fromages, la muscade et la cannelle moulue (facultatif) et bien remuer.
  11. Garnir de prosciutto croustillant, des canneberges et de fromage de chèvre émietté

 

*** Préparation de la purée de citrouille maison

  Citrouille d’environ 2,5 à 3,2 kg (environ 6lbs)

  Huile de pépin de raisin

  Sel & poivre

  1. À l’aide d’un couteau, retirer la partie supérieure de la citrouille.
  2. Retirer les graines et filaments de l’intérieur de la citrouille en grattant pour obtenir une surface intérieure dite lisse.
  3. Saler et poivrer la chair intérieure.
  4. Huiler l’intérieur et l’extérieur de la citrouille.
  5. Préchauffer le four à 350 °F.
  6. Cuire au four sur une plaque de cuisson jusqu’à ce que la chair soit tendre, environ 1h30 à 2h.
  7. Laisser refroidir, racler la chair et réduire en purée lisse à l’aide du robot culinaire.

 

Bon appétit!

Justine