Madame Blancheville

$_35

Eh oui, c’est un de mes surnoms ! Quand arrivent le printemps et l’automne (ou mêmes les autres saisons d’ailleurs), j’éprouve un sentiment de bien-être à l’idée de ranger, d’ordonner, de classer. Bonjour la thérapie pas chère ! Ranger, ma détox ? Oui ! Ce week-end, j’attaque la méthode KonMari : « l’art de désencombrer et d’ordonner. » Marie Kondo est une Japonaise qui a transformé son amour compulsif du rangement et de l’organisation, en activité professionnelle. J’aurais dû y penser ! Son livre, « Le pouvoir étonnant du rangement », figurait l’année dernière sur la liste des best-sellers du New York Times et s’est vendu à des millions d’exemplaires. Elle prône notamment le fait que pour chaque objet que l’on veut garder, il faut ressentir une joie, une connexion, sinon « out » ! Son nouveau livre, « Spark Joy », vient tout juste de sortir.

 Le hic dans mon amour de l’organisation, c’est que je vis avec trois personnes « traîneuses » ! Les chaussettes par ici, une porte d’armoire ouverte, un jeu de construction au beau milieu de la place, etc! Bref, je fais un travail sur moi-même dans le lâcher-prise. C’est loin d’être évident !Pour mon mari, c’est peine perdue. Je choisis mes batailles ! J’ai encore espoir pour mes enfants et particulièrement pour ma Biquette. Il y a quelques semaines, dans un élan de gentillesse, ils ont décidé de réorganiser le sous-sol et de se débarrasser de tous les jouets et objets dont ils ne se servaient plus. « Maman, laisse-nous faire seuls! Tu seras tellement contente! »

Croyez-le ou non, je ne l’étais qu’à moitié puisque je ne pouvais pas superviser ! Au bout de quelques heures, des sacs de poubelles noirs trônaient dans un coin. Les choses à donner et celles à jeter. Tout était propre et pourtant…

« Merci les enfants, c’est formidable ! Maman s’occupe du reste ! »

Le lendemain lorsqu’ils étaient à l’école, ni vue ni connue, j’en ai profité pour refaire le tri. Et j’ai bien fait… Dans cet élan de générosité et ce désir de faire plaisir à leur maman, mes p’tits loups avaient oublié une chose essentielle ; il y a des trucs dont on ne peut pas se défaire facilement quand on est une nostalgique comme moi ! La preuve, je conserve précieusement une boîte de carton pleine de jouets et poupées de mon enfance. Qu’est-ce que j’en fais ? Pas grand-chose, mais quand l’envie me prend de la redécouvrir, je suis transportée au cœur de mes souvenirs de petite fille. C’est si réconfortant ! J’ai donc rempli pour eux, une grande boîte de trésors…

Dans quelques années, quand ils seront pris dans le tourbillon de la vie et des responsabilités, peut-être auront-ils envie de faire une pause et de l’ouvrir ? Il n’y a pas de mal à suspendre le temps quelques instants pour retrouver son cœur d’enfant…

« Objets inanimés avez-vous donc une âme » 

« Qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ? »*

Julie Xx

« Milly ou la terre natale », Alphonse de Lamartine (1790-1869)

Sources:

http://plus.lapresse.ca/screens/f99a8b93-bf52-48df-8175-4096c9db12c0%7C_0.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/bien-bien/20150224.OBS3288/les-10-commandements-de-la-papesse-du-rangement.html

http://www.marieclaire.fr/,les-5-erreurs-a-eviter-quand-on-fait-du-rangement,734971.asp

http://plus.lapresse.ca/screens/536ded13-c59d-4455-98c7-7cf0ed511c98%7CjfE2SAYQMSJz.html

Laisser un commentaire