Impressions d’automne/hiver

IMPRESSION JULIE

Chaque année c’est la même histoire; j’ai du mal à me faire à l’idée que la belle saison cède sa place à l’automne. Voyons ce n’est pas possible, pas déjà! Adieu lumière, chaleur, fleurs, insouciance et petits verres de rosé…

Peut-on recommencer l’été svp, je n’étais pas prête?

Les mois de septembre et octobre sont souvent magnifiques, mais comment les apprécier à leur juste valeur alors que je sais ce qui me pend au bout du nez? Vous l’aurez compris, l’hiver est pour moi un passage obligé difficile! Ma bonne volonté et mon enthousiasme pour la neige et la saison froide sont vains! Imaginez mon choc et mon humeur cette semaine! Une tempête de neige un 11 novembre, vraiment? Rassurez-vous, ne serait-ce que pour mes enfants, je finis toujours par me calmer le pompon et l’accepter…

Cependant, je me rends compte que l’automne est une période transitoire et nécessaire à mon équilibre. Petit à petit je ralentis le rythme énergique de l’été afin de me recentrer. Je peux enfin me poser et prendre le temps.

C’est d’ailleurs dans ces moments que je suis la plus créative. Je peux également m’enorgueillir d’être une « pas pire » cuisinière (rappelez-moi de vous parler de mon pot-au-feu un de ces jours). Je fais le rattrapage en rafale de nombreuses téléséries et dévore des quantités de bouquins. L’automne est aussi synonyme de maison bien organisée; j’aime ranger, classer, faire de la place et donner au suivant. Madame Blancheville n’est jamais bien loin!

Récemment, alors qu’il pleuvait des cordes et que la météo prévoyait des flocons, j’ai décidé de sortir du placard les bonnets, mitaines, foulards, manteaux chauds de la famille. C’est là que j’ai redécouvert un carton que j’avais à l’époque précieusement remisé : une « boîte à trésors »…Lire la suite »

Hey la Balance, sors de ce corps !

Julie Dupage -1133 fl

Je ne crois pas à l’astrologie et encore moins aux signes du zodiaque. En fait, ça ne m’intéresse pas vraiment. Mais force est d’admettre qu’en bonne Balance du 6 octobre que je suis, j’hésite beaucoup ! Mon hésitation est diamétralement opposée à l’importance des décisions que j’ai à prendre, c’est-à-dire que plus c’est niaiseux, nono et anodin, plus je tergiverse.

Tenez, pas plus tard qu’hier, j’étais à la pharmacie pour m’acheter une brosse à dents. Avez-vous déjà remarqué le choix qui s’offre à nous ? La douceur, la souplesse, l’inclinaison des poils pour un brossage plus efficace et moins de plaque… Sans oublier les couleurs ! Est-ce que j’avais envie d’une rose ou d’une bleue, ma couleur favorite ? Et pourquoi ne pas sortir de ma zone de confort et choisir une orange ! Oups, elles existent en deux tons, c’est chouette ça aussi ! Je n’étais pas sortie de l’auberge ! Bref, j’ai dû perdre au moins 10 minutes de mon précieux temps !

Si j’ai le malheur d’aller dans un restaurant au menu imposant, Lire la suite »

Arrêt sur image

_Y2S5824

Les gens qui me connaissent bien s’amusent à m’appeler madame Blancheville ! Que voulez-vous, on ne se refait pas ! J’aime que les choses soient propres, organisées et ordonnées. Ça me fait de bien, mais encore faut-il trouver du temps…

Le week-end dernier, j’ai donc entrepris mon rangement d’automne et ma rotation de placard. J’ai trié, rangé, mis de côté, entre autres, de beaux jeans que je m’obstinais à garder même si j’avais du mal à rentrer dedans et à m’asseoir convenablement ! J’ai dit stop à la torture! Enough is enough! Y’a quand même des limites !

Ma chère Biquette d’amour a eu l’idée de fouiller dans mes sacs prêts à donner et s’est mise à essayer mes vêtements. C’est tellement fun de fouiller dans les affaires de sa maman, n’est-ce pas ?Lire la suite »